Laurent Mercadal (Koopa), journaliste amateur depuis 2004. Professeur en geekologie et Militant vidéoludique.

Critique cinéma : Dragons 2

20 juillet 2014 Koopaskull 0 Comments

Tandis qu’Astrid, Rustik et le reste de la bande se défient durant des courses sportives de dragons devenues populaires sur l’île, notre duo désormais inséparable parcourt les cieux, à la découverte de territoires inconnus et de nouveaux mondes. Au cours de l’une de leurs aventures, ils découvrent une grotte secrète qui abrite des centaines de dragons sauvages, dont le mystérieux Dragon Rider. Les deux amis se retrouvent alors au centre d’une lutte visant à maintenir la paix. Harold et Krokmou vont se battre pour défendre leurs valeurs et préserver le destin des hommes et des dragons

Avis :

J’avais vraiment adoré le 1er film Dragons, Dreamworks avait bien dosé l’humour, l’action et le petit côté épique mais surtout avait proposé un film d’animation à la réalisation quasi parfaite, wouah ! On en prenait plein la vue. Mais ça c’était avant que je visionne ce second opus au cinéma….cette putin de claque dans la gueule que tu te prends tellement la qualité visuelle et l’animation sont tout simplement AMAZING ! Dreamworks a fait de nouveau un travail monstrueux sur l’ensemble des textures, des animations et sur les effets spéciaux.

Dès le début du film, tu te rends compte qu’ils ont mis la barre très haute techniquement mais vous le savez, cela ne fait pas forcément un bon film. Mais ici clairement le scénario n’est pas en reste avec ce qu’il faut de rires et de pleurs (Si si je vous jure, Dreamworks c’est pas Disney quand y’a un mort, y’a un mort…bon ok je ne compte pas Mufasa dans le roi lion qui a traumatisé bon nombre d’enfants.) On ne s’ennuie pas une seconde, l’action est intense et soutenue par une bande son juste sublime pour mes petites oreilles.

Dreamworks a fait de nouveau un travail monstrueux !

Là où ils sont forts, c’est que tu te prends vraiment à aimer les dragons et que t’as limite envie de voler avec eux, ça a l’air tellement chouette d’avoir un dragon et d’être un viking avec une grande barbe. Ce qu’il faut souligner aussi c’est que le film est aussi bourré de clins d’œil comme le début qui ressemble étrangement à un match de Quidditch de Poudlard ou le sabre laser d’Harold, on retrouve vraiment l’humour clinquant d’un Shrek par exemple.

#2#animation#ciné#cinéma#critique#dragons#dreamworks#film#krokmou#viking

Previous Post

Next Post

Laisser un p'tit commentaire ça fait plaisir ;)