Laurent Mercadal (Koopa), journaliste amateur depuis 2004. Professeur en geekologie et Militant vidéoludique.

Avis Hyper Light Drifter – PS4

9 août 2016 Koopaskull 0 Comments

Synopsis : Hyper Light Drifter est un action-RPG influencé par The Legend of Zelda: A Link to the Past, Secret of Mana ou encore Diablo II. Le joueur incarne Drifter, un personnage ayant accès à des technologies avancées depuis longtemps oubliées par les résidents du monde dans lequel il évolue. Drifter doit rechercher à travers les ruines d’une ancienne civilisation pour trouver le remède à la maladie dont il souffre. Alex Preston, concepteur du jeu, dit s’être inspiré du film Nausicaä de la vallée du vent et de ses propres problèmes de santé.

Le Drifter porte avec lui un sabre d’énergie et plusieurs autres armes auxquelles il a accès après avoir retrouvé des piles pour les recharger. Au cours du voyage, le joueur doit affronter des ennemis de plus en plus nombreux et puissants, obligeant ce dernier à optimiser ses tactiques d’attaque et de défense. Selon Alex Preston, le défi dans la conception de Hyper Light Drifter est de se restreindre aux mêmes limites auxquelles étaient livrés les artistes lors de l’élaboration des jeux de SNES durant le début des années 1990, jugeant que cette limite imposée a engendré un environnement où la musique et l’art visuel remplacent les dialogues parlés.

Ce que j’ai aimé :

  • Un pixel art plutôt bon
  • Un gameplay intéressant et nerveux
  • Le sound design au top
  • Bonne ambiance générale
  • Un système de jeu à l’ancienne

Ce que j’ai moins aimé :

  • Les mécanismes de jeu sont répétitifs
  • L’histoire muette totalement loupée, on comprend rien…
  • Décors peu varié
  • Peu de variété dans les ennemies
  • Parfois dur pour rien
  • Le boss du nord plus fort que le boss de fin
  • Le boss du nord assez cheaté
  • Manque de folie
  • Village ridiculement petit et très très peu d’interaction
  • Le jeu de foot loupé
  • Déçu de la promesse faites lors du Kickstarter qui n’est pas tenu à mon sens…

#2016#avis#Hyper Light Drifter#indés#ps4#review#test#Xbox One

Previous Post

Next Post

Laisser un p'tit commentaire ça fait plaisir ;)