Laurent Mercadal (Koopa), journaliste amateur depuis 2004. Professeur en geekologie et Militant vidéoludique.

Avis manga : All you need is kill

22 juillet 2014 Koopaskull 1 Comment

Vivre…Mourir…Recommencer…Il y a des cauchemars dont tu ne peux pas te réveiller, quels que soient les efforts que tu fasses. Moi, j’étais prisonnier d’un cauchemar, et peu importe le nombre de fois où je me réveillais, j’étais toujours piégé à l’intérieur. Savoir que j’étais pris dans une boucle, une boucle temporelle dont je ne pourrais plus sortir, était pire que tout. Aucune importance si je gardais tout ça pour moi, si personne ne me croyait jamais. Ça n’en était pas moins vrai. La douleur qui te traverse le corps comme un éclair, les jambes si lourdes qu’il te semble qu’on les a remplacées par des sacs de sable, la terreur si intense qu’elle te serre le cœur – tout ça ne sortait ni de mon imagination ni d’un rêve. Je ne savais pas exactement comment, mais j’avais été tué. Deux fois. Aucun doute possible.

Avis :

Voilà un de mes coups de cœur 2014, j’avais déjà adoré le film Edge of Tomorrow qui reprenait à la sauce américaine le roman original du japonais Hiroshi Sakurazaka avec comme tête d’affiche Tom Cruise. J’ai donc découvert à la Japan Expo l’adaptation en manga de son oeuvre avec pour l’appuyer Takeshi Obata (Death Note, Bakuman) au dessin, Yoshitoshi ABe pour le chara design et le tout mise en scène par Ryōsuke Takeuchi. Que du beau monde pour nous sortir deux tomes tout simplement incroyables !

On se retrouve rapidement dans le dortoir de l’armée de la Défense des États en compagnie de notre héros, Keiji Kiriya. Un jeune garçon sans vraie ambition qui a juste peur de partir au combat. Croyant faire de mauvais rêves, il se rend vite compte qu’une boucle temporelle s’installe en lui et qu’il revit sans cesse la même journée désastreuse où tout le monde meurt sur le champ de bataille… Le speech de départ est lancé et vous n’arriverez plus à lâcher le manga, tout de suite je me suis dit « Merde le manga se finit en deux tomes », clairement j’aurais vraiment apprécié 4 tomes pour clore cette épopée de science-fiction, tellement rare dans le genre manga.

Mais voilà on avale très rapidement ces deux tomes tellement ils sont réussis. Le dessin est juste sublime on retrouve sans problème la pâte d’Obata avec des corps et visages fins, des arrières plans travaillés, très peu de fonds blanc !! Un vrai régal tellement chaque chapitre est soigné.

Que du beau monde pour nous sortir deux tomes tout simplement incroyables !

Comme souvent les américains aiment bien prendre un peu de liberté pour leur adaptation cinématographique, du coup il y a pas mal de différences entre le film et le manga (j’imagine qu’il doit aussi y avoir quelques différences avec le roman) mais c’est surtout que si vous avez vu le film Edge of Tomorrow, vous n’aurez aucun problème pour lire le manga car ce n’est pas du tout la même fin !!! (Une fin que je trouve même meilleure dans le manga !!!)

#all you need is kill#anime#avis#critique#edge#Hiroshi#livre#manga#Obata#roman#Sakurazaka#Takeshi#tomorrow

Previous Post

Next Post

Comments

  1. Gojy
    26 juillet 2014 - 09:35

    Trop court a mon gout je me suis rabattu sur Erased
    mais bon ptit manga sympathique

Laisser un p'tit commentaire ça fait plaisir ;)